lundi 8 juin 2015

Baby foot miniature " la suite"

Cela avance doucement. Beaucoup de calculs de coupes et de mise en place....
 Deux bâtonnets avec un angle de coupe de 12° pour chaque pied.
 Ce genre de bâtonnet est rarement droit et régulier. J'en tiens compte pour le collage...
 Après séchage, je coupe les autres extrémités
 Ponçage intensif au gros grain ( 180)
 Pour la fixation des pieds je réutilise mes valves de pneu. Deux trous de fixation sur chaque pied.Je fais un premier trou avec un foret de 1mm et un deuxiéme passage avec un foret de 2mm
 Après avoir coupé la partie basse, je dégage la partie haute et je fais sauter le mini joint à l'aide d'une épingle
 Je marque les emplacements des tiges et je reperce comme précédemment en deux fois....
 Pour la pause des bordures, je me sers d'élastiques. Ils sont efficaces et ne martyrisent pas le bois
Une fois la première bordure sèche, je n'aurai plus qu'à déplacer les élastiques sur l'autre côté de la caisse pour maintenir la deuxième....
à suivre.....

14 commentaires:

  1. Me gusta el método que has usado de sujeción de las patas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Gracias Isabel,
      Como están bien arraigados en la caja .....

      Supprimer
  2. lentement ... peut-être, mais ton travail est tellement minutieux et bien fait !
    Je suis admirative !
    Bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Rosethé,
      Ton message me fait plaisir!
      Bisous

      Supprimer
  3. Un proyecto fantástico, te va ha quedar un futbolín perfecto, y los materiales que utilizas son geniales , la idea de las válvulas es perfecto para la sujeción, , que pases un buen día, besos:-)

    RépondreSupprimer
  4. Je ne peux que confirmer les précédents commentaires...

    RépondreSupprimer
  5. très jolies tes pinces de diverse couleurs :) je préfère l'aspect bois du 1er prototype mais j'admire la technique surtout avec les valves à pneu c'est gonflé !!

    RépondreSupprimer
  6. J'adore. Très original et défi relevé, comme toujours. J'adore ton audace.

    RépondreSupprimer